Carnet de voyage
Nos aventures en Amérique du Sud!

Impressions, images et vidéos de notre voyage en Amérique du Sud.

On n'écrira pas toujours en français, donc de temps en temps allez voir la page en italien, car les vidéos et les images parlent d'elles męme!

Buon Natale =)
Posted by Stefano - 25/12/2012
Voyage et premiers jours
Posted by Patrizia - 17/11/2012

Et nous voilà arrivés en Bolivie. On est parti le 14 novembre de Milan et après environ 24h entre vols et escale, on a atterri à La Paz. Le vol Milan-Miami avec Alitalia nous a surpris : nourriture pas mal et choix de films/musique/jeux plus que suffisante vu les presque 12h de vol. Arrivés à Miami on a pu profiter des 26 dégrée extérieur seulement dans le passage entre l’avion et l’aéroport car après seulement les 16 dégrée de l’air conditionné ;-) Pour le vol Miami-La Paz on a volé avec le plus vieux avion qu’on ait jamais pris mais très fatigués on a dormi tout le temps.

L’arrivée à La Paz était facile. On a commencé avec un bon « Mate de Coca » conseillé pour aider l’acclimatation et un pancakes comme petit-déjeuner. Avec un bus on a rejoint la ville et vite cherché un hôtel. Vu la fatigue on a décidé de se reposer un peu, mais les 2 heures de sommeil n’ont pas aidé, au réveil on était plus fatigué de quand on s’est couché ;-) On a passé l’après-midi au ralenti entre les ruelles de La Paz.

Le deuxième jour Stefano m’a convaincu à bien commencer les vacances et descendre d’altitude vu que l’acclimatation n’est pas si facile. On a donc décidé de parcourir en vélo la plus dangereuse route du monde, 64kmAprès le petit-déjeuner, on nous a amené en mini-bus à « La Cumbre » (4700m) et , muni de casque intégral, combinaison imperméable (plein de trous ...) et gants, on a commencé notre aventure, pour le premier bout sur une route goudronné et ensuite la vraie route de la mort (pas goudronné) qui, après une infinité de tournant, nous a mené  à Jolosa (1100m). Je dois dire que c’était vraiment pas mal ... On était plus concentré à éviter les caillots qu’à regarder le bord de la route qui descend vraiment très red. Pendant une vidéo, un frein de mon vélo c’est même cassé ;-) mais pas de soucis en enlevant 2 visses du vélo du guide ... tout était réparé ;-)

On a terminé notre journée dans le petit village de Coroico malheureusement il n’y avait pas de courant jusqu’à 20h, donc douche froide.

Samedi 17 :

Le matin j’ai profité pour dormir un peu et me reposer. Le pauvre Stefano n’a pas bien dormi et s’occupé un peu du site. Matinée tranquille en cherchant de contacter une école de parapente ici à Coroico. Une fois eu les informations importantes, on a fait un tour dans le village et on a réservé le bus pour aller à Rurrenabaque demain, Stefano a même fait un petit saut dans la piscine de l’hôtel. Vers 16h on s’est dirigé vers le décollage à 17h on a effectué notre premier vol biplace en Amérique du Sud. On a pas vraiment trouvé l’atterrissage officiel mais on a posé nos pieds sain et sauf dans un chantier, même si les personnes de la sécurités n’étaient pas très contents. Le problème a été de retourner à Coroico donc après avoir essayé du stop pendant 15min on a commencé à marcher et seulement après 30min un bus nous a pris et amené jusqu’à Jolosita il y a la correspondance avec Coroico. On a attendu encore environ 30 min et voilà de nouveau à l’hôtel.

Voilà notre aventure jusqu’à maintenant. Pour les photos regardez sur la page en italien Il faudrait trop de temps pour le mettre ici aussi.  Et désolée pour mon français ;-)

Flâner en Amérique du Sud
Posted by Patrizia - 20/10/2012
Le Projet

L’idée de voyager autour de l’Amérique Latine sac-à-dos nous est venue il y a plusieurs années. Ça faisait un moment que j’avais envie de prendre un eu de temps pour moi, de découvrir des nouveaux horizons. En sachant qu’on jour, après un long et difficile parcours, Stefano allait terminer son doctorat, voilà l’occasion pour profiter de voyager et en connaissant pas du tout ce Pays d’aller le découvrir.

Entre temps on est aussi devenu des pilotes de parapente et l’idée d’amener avec nous le matériel était vraiment géniale, mais comment faire pour supporter sur nos épaules le poids du matériel, plus tout le nécessaire pour notre voyage? On a trouvé donc une solution dans le parapente biplace. Cela nous permettra de voler sans empêcher les déplacements à pieds. Stefano portera donc le biplace avec d’autres petites choses qu’on pourra faire rentrer dans le sac et moi le reste.

Nous voilà donc prêts à entreprendre notre voyage. Pour ce qui te concerne il ne te reste qu’à nous souhaiter bon voyage et nous suivre sur ce site, en essayant de ne pas trop nous envier.

Alors vas-y, inscrit toi à notre newsletter, ainsi tu seras averti chaque fois qu’on rajoutera quelque chose sur le site (photos, vidéos, informations,...). Pour ceux qui utilisent feed RSS, voilà le lien.